• 
 
 

lundi 22 janvier 2018

L’abandon du projet Notre-Dame-des-Landes est-il un déni de démocratie ?



par Philipe Subra, professeur à l'IFG

L’heure était au choix. Édouard Philippe a dévoilé, à l’issu du Conseil des ministres, sa décision d'abandonner le projet très controversé de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. L’exécutif met ainsi fin à un conflit vieux de 50 ans. Le gouvernement a précisé que l'aéroport de Nantes-Atlantique sera « modernisé » : une procédure va être engagée pour rallonger la piste. Il appelle également aux occupants de la ZAD à quitter les lieux d’ici le printemps.

Voir l'émission

haut-de-page 


Institut Français de Géopolitique

Université Paris 8 — 2, rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis Cedex
Téléphone : 01 49 40 73 00 — Télécopie : 01 49 40 73 01 —