• 
 
 

jeudi 3 mai 2018

La géographie, sport de combat d’Yves Lacoste



 

Interview dans Libération de Yves Lacoste, ancien membre du PCF, qu’il a quitté en 1956, et promoteur en France de la géopolitique, le géographe octogénaire s’attelle à l’exercice des mémoires. Il y raconte ses batailles, ses voyages et sa femme.

Qu’est-ce qu’être géographe ? «C’est une certaine façon de voir les choses en fonction de leurs configurations spatiales», écrit Yves Lacoste dans ses mémoires, au titre sans histoire : Aventures d’un géographe. Il est vrai que Lacoste voit le monde par le prisme d’une configuration spatiale particulière : celle de son appartement, à Bourg-la-Reine (Hauts-de-Seine), où nous le rencontrons, et auquel il tient comme à la prunelle de ses yeux. Il y habite depuis 1939 et trois générations de Lacoste s’y sont succédé. L’immeuble cossu se situe face à la voie ferrée et à côté d’un minaret, «la plus ancienne construction en béton armé de France», précise Lacoste, qui consacre l’une de ses thèses (avant 1968, il en fallait deux) à l’industrie du ciment.

Lire la suite

haut-de-page 


Institut Français de Géopolitique

Université Paris 8 — 2, rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis Cedex
Téléphone : 01 49 40 73 00 — Télécopie : 01 49 40 73 01 —