Vergne Olivier

Olivier Vergne

Evolutions récentes de la régionalisation « à la française » : le cas de l’Alsace
  • Directeur(s) de thèse : Philippe Subra

 

Présentation de la thèse et/ou du parcours de recherche 

Cette thèse vise à contribuer à la réflexion sur la décentralisation et la régionalisation en France, à partir du cas de l’Alsace. Depuis le 1erjanvier 2016, l’ex-région Alsace a été intégrée à une nouvelle région Grand Est, suite à la loi réformant la carte des régions françaises. Cette réforme a été très largement combattue en Alsace, et la région Grand Est est toujours refusée par un grand nombre de citoyens et d’élus Alsaciens. Ceux-ci tentent aujourd’hui en effet d’élaborer un projet de nouvelle collectivité spécifique à l’Alsace, pour redonner une représentation politique à la région. L’objectif de la thèse est de montrer comment ce projet s’inscrit dans un débat vif depuis plusieurs années en Alsace quant à l’organisation institutionnelle des territoires, s’inscrivant dans une problématique géopolitique plus large qui est celle des relations de l’Alsace au pouvoir central.

 

Axe de recherche de l’IFG Lab
  • Géopolitique locale
  • Etats-nations, nationalismes, minorités

 

Zone géographique et/ou pays d’étude
  • Alsace, Région Grand Est, France

Other Members