demo_image

Jules Bodet

Territoires de la ségrégation scolaire en Hauts-de-Seine : des stratégies et des politiques publiques à l’objectif national d’éducation
  • Directeur(s) de thèse : Philippe Subra (IFG Lab) et Jérémy Robine (IFG Lab)

 

Présentation de la thèse

Jules Bodet réalise une thèse étudiant les stratégies, les politiques publiques et les représentations liées au phénomène de ségrégation scolaire en France. La ségrégation scolaire y est comprise comme une répartition inégale des groupes sociaux et groupes racisés ou non entre établissements scolaires et comme une hiérarchisation entre ces établissements. À partir d’une analyse de cas locaux de ségrégation scolaire dans le département des Hauts-de-Seine, l’objectif de la recherche est d’identifier les facteurs de production de ségrégation scolaire, directement ou indirectement, liés aux enjeux de contrôle du territoire et de contrôle de positionnement social. La ségrégation scolaire convoquant des discours nationaux et des stratégies liées au rôle de forge de la nation parfois attribué à l’« école de la République », cette recherche s’inscrit également dans le cadre d’une analyse de la relation entre ségrégation scolaire et enjeux de représentations de la nation et des minorités en France.

Axe de recherche de l’IFG Lab
  • Géopolitique locale, États nations, nationalismes, minorités
Zone géographique et/ou pays d’étude
  • France
Publications
  • Bodet, Jules. « La ségrégation scolaire : un enjeu géopolitique », Hérodote, vol. 170, no. 3, 2018, pp. 195-208.
  • Bodet, J. « Egalité des chances : pourquoi il faut s’attaquer à la ségrégation scolaire », Libération, 3 octobre 2018.
Communications
  • « How representations about urban spatial segregation and school segregation mutually reinforce each other », IV Midterm Conference « Urban theory and urban praxis : past, present and possible futures », European Sociological Association research network 37 (urban sociology), Bologna (online conference), janvier 2021

Other Members