• 
 
 

mardi 20 novembre 2018

Le Sahara, une mer pour unir



par Ali Bensaad, Professeur à l'IFG sur Huffpost

Depuis les indépendances et la « guerre des sables » qui s’en est suivie en 1963, l’histoire des relations algéro-marocaines semble se décliner sous l’unique signe de la conflictualité. La question de la décolonisation du Sahara occidental a porté cette conflictualité à un point incandescent pour finir par l’y figer et devenir depuis l’abcès mais surtout l’obstacle et l’horizon indépassables. Autour d’elle se sont construites des représentations de sacralisation : sacralité du territoire national d’un côté, sacralité du principe de décolonisation et du droit des peuples de disposer d’eux-mêmes de l’autre.

Lire la suite de l'article

haut-de-page 


Institut Français de Géopolitique

Université Paris 8 — 2, rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis Cedex
Téléphone : 01 49 40 73 00 — Télécopie : 01 49 40 73 01 —