• 
 
 

lundi 15 octobre 2018

Le dilemme du Parti républicain dans le Wisconsin suite à l’élection de Trump



Par Roman Vinadia, doctorant à l'IFG

 

Les résultats de l’élection présidentielle de 2016 semblent indiquer l’achèvement de la conquête des territoires ruraux par le Parti républicain. Pourtant, ces résultats occultent des dynamiques de vote qui pointent vers un dilemme que le Parti devra adresser pour maintenir sa viabilité électorale. Parallèlement au succès de Donald Trump en milieux ruraux, il s’est fait rejeter par les républicains conservateurs des banlieues qui constituent le dernier pôle démographique conséquent permettant au Parti républicain de rivaliser numériquement avec le Parti démocrate. Plus encore, l’injection d’un nouvel électorat dans les rangs du Parti républicain menace le rapprochement entre le Parti républicain et le mouvement conservateur. À travers une analyse cartographique, cet article propose de démontrer comment les résultats de l’élection de 2016 dans le Wisconsin illustrent ce dilemme. Le Parti républicain de l’État est aujourd’hui tiraillé entre l’électorat rural trumpien et ses bastions conservateurs suburbains traditionnels.

Lire l'article dans l'intégralité

haut-de-page 


Institut Français de Géopolitique

Université Paris 8 — 2, rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis Cedex
Téléphone : 01 49 40 73 00 — Télécopie : 01 49 40 73 01 —