• 
 
 

 

La défaite d’Esquerra Republicana de Catalunya aux élections législatives espagnoles du 9 mars 2008: « Un bain de réalisme »



Working paper n°1, par Cyril Trépier

Esquerra Republicana de Catalunya, seul parti catalan ouvertement indépendantiste représenté aux Parlements d'Espagne et de Catalogne, vient de subir une très grave défaite lors des élections générales espagnoles du 9 mars 2008. Le parti indépendantiste a perdu plus de 350.000 voix, cinq des huit députés élus au Congrès de Madrid lors du précédent scrutin de 2004, et son groupe parlementaire. Les socialistes catalans, fédérés et non délégués au PSOE, ont été décisifs dans la deuxième victoire consécutive de José Luis Rodriguez Zapatero. L'indépendance de la Catalogne, bien que présente dans le principal slogan de campagne d'Esquerra, n'était pas au programme de ce scrutin. En mars 2004, le parti indépendantiste catalan avait obtenu une victoire historique mais trompeuse, en passant d'un à huit députés. Sa défaite de 2008 s'explique en partie par le retour de nombreux électeurs de gauche vers le Parti des Socialistes de Catalogne, mais surtout par une forte abstention chez ses électeurs nationalistes.

Télécharger le document

haut-de-page 


Institut Français de Géopolitique

Université Paris 8 — 2, rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis Cedex
Téléphone : 01 49 40 73 00 — Télécopie : 01 49 40 73 01 —