• 
 
 

lundi 11 juin 2018

Italie : « Une dynamique favorable pour l’extrême droite en Europe »



Giuseppe Conte a été nommé, mercredi 23 mai, à la présidence du conseil italien. Juriste, ce novice de la politique sera chargé de mettre en œuvre le programme négocié entre la Ligue, parti d’extrême droite, et le Mouvement 5 étoiles (M5S), formation dite « antisystème », qui composent la nouvelle coalition à Rome. Pour Anaïs Voy-Gillis, membre de l’Observatoire européen des extrêmes et doctorante à l’Institut français de géopolitique, l’arrivée de l’extrême droite au pouvoir en Italie traduit une dynamique européenne de montée des discours nationalistes et de plus grande porosité entre partis de droite et d’extrême droite.

 

 

Lire la suite

haut-de-page