• 
 
 

lundi 15 octobre 2018

Egalité des chances : pourquoi il faut s’attaquer à la ségrégation scolaire



TRIBUNE. LIBÉRATION DES GÉOGRAPHES :

Mercredi matin, le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer confiait à l’universitaire Pierre Mathiot (celui qui avait planché sur la réforme du bac) et Ariane Azéma, une inspectrice générale, une mission pour réfléchir à une nouvelle «politique territoriale de l’éducation». Avec à la clé, peut-être, une carte de l’éducation prioritaire redessinée. Le sujet a inspiré Jules Bodet, qui vient de terminer son master 2 en géographie à l’Institut français de géopolitique (Paris-VIII).

Non, une nouvelle carte de l’éducation prioritaire ne permettra pas à elle seule une meilleure égalité des chances entre élèves. Faire évoluer la politique d’éducation prioritaire ne peut être efficace que si, et seulement si, on s’attaque aussi à la ségrégation scolaire et sociale.

Lire la suite de l'article

 

haut-de-page 


Institut Français de Géopolitique

Université Paris 8 — 2, rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis Cedex
Téléphone : 01 49 40 73 00 — Télécopie : 01 49 40 73 01 —